Un biocatalyseur sans platine pour du dihydrogène vert

Nature Catalysis 4, 251-258 (2021)
photo

Les hydrogénases sont des enzymes qui peuvent catalyser la production de dihydrogène à partir d’eau et d’électricité et la réaction inverse de conversion de dihydrogène en électricité. Pour cela, il est nécessaire de les fixer sur des électrodes pour assurer la circulation du courant. Les scientifiques du Laboratoire de bioénergétique et ingénierie des protéines (CNRS/Aix-Marseille Université) et de l’Université technique de Munich viennent de mettre au point un nouveau polymère spécifique qui permet de greffer l’enzyme sur l’électrode en conservant ses propriétés catalytiques pour les deux directions de la réaction, sans perte d’énergie électrique. Des hydrogénases pourraient-elles bientôt remplacer le platine actuellement utilisé pour produire du dihydrogène encore plus vert ?

A lire sur https://www.inc.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/un-biocatalyseur-sans-platine-pour-du-dihydrogene-vert

Steffen Hardt, Stefanie Stapf, Dawit T. Filmon, James A. Birrell, Olaf Rüdiger, Vincent Fourmond, Christophe Léger & Nicolas Plumeré « Reversible H2 oxidation and evolution by hydrogenase embedded in a redox polymer film » Nature Catalysis 4, 251-258 (2021)
https://www.nature.com/articles/s41929-021-00586-1
Version en lecture seule


Plus d'actualités / More news